Navigation

caserne de Bonne
© ville de Grenoble

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Portrait de membres du Conseil de développement : Laurent Ponthieu

Portrait de membres du Conseil de développement : Laurent Ponthieu

| Réagir

Pour mieux connaître les personnalités qui composent le Conseil de développement, certains membres se sont prêtés au jeu d'un interview, répondant à des questions relatives à leurs expériences, leurs engagements, leurs espérances, dans le but d'écrire un "portrait". Nous découvrons ici Laurent Ponthieu, représentant de Digital Grenoble, au collège "Monde Economique". Retrouvez prochainement d'autres portraits.

 

 

 

 

 

 

"A Grenoble, on joue collectif".

 

Cette déclaration illustre bien l'état d'esprit de Laurent Ponthieu et les motifs de son engagement au Conseil de développement. Il siège au collège "Monde Economique" au nom de Digital Grenoble sur lequel nous reviendrons plus loin.

Intéressons-nous d'abord à la personne de Laurent Ponthieu.

Après des études à l'Ecole polytechnique de Paris (thèse sur l'intelligence artificielle), il travailla une quinzaine d'années chez EDF, faisant de la recherche et développement. Toujours dans le domaine énergétique, il arriva à Grenoble en 2004 pour diriger la filiale nucléaire du groupe Rolls Royce basé à Meylan. Ce n'est qu'en avril dernier qu'il quitte le groupe pour devenir directeur général de Digital Grenoble.

"La France, ce n'est pas que le formage et le parfum. La France, c'est aussi le digital !"

Cet organisme est une société coopérative d'intérêt collectif : "on est chargé de répondre aux besoins de l'ensemble des coopérateurs pour le développement de l'écosystème numérique du territoire : ça marche par des animations, la mise en place de réseaux, pour ainsi générer des échanges, qui peuvent mener à des projets. On peut décider d'accompagner le projet, éventuellement en le finançant". Cette société travaille avec environ 350 entrepreneurs et personnalités du monde digital sur notre territoire. Elle s'inscrit dans le programme national "French Touch", piloté par le Ministère de l'économie. Ce programme doit "favoriser l'émergence de startups et leur croissance ainsi que celle de toutes les entreprises par ou pour le numérique". Notre territoire Grenoble-Alpes fait partie des 13 métropoles mobilisés dans ce but.

Nous pouvons citer comme exemple de projets entrepris par Digital Grenoble celui de "campus du numérique in the Alps", qui, à la demande des entreprises partenaires, dispense des cours de programmation à des demandeurs d'emploi dans le but de les réinsérer dans le milieu professionnel. Ce projet témoigne du principal engagement de Laurent Ponthieu : créer des emplois. C'est un but qu'il pourra poursuivre au sein du C2D pour son premier mandat : "il faut mettre les intelligences en commun et aider du mieux que l'on peut la réalisation de programmes de la collectivité".

Laurent Ponthieu porte, en tout cas, une grande confiance en l'avenir de notre territoire : "nous vivons dans un milieu au potentiel unique en France, avec ce mélange entre culture montagnarde et culture internationale. Grenoble n'a jamais fait les choses comme tout le monde. il y a une dynamique qui est déjà en place, nous on est là pour l'accélérer".

Laisser un commentaire

Grenoble-Alpes Métropole
Le Forum 3 rue Malakoff
38031 Grenoble cedex 01 - France
conseildedeveloppement@lametro.fr

Téléphone : (+33) 04.76.59.59.59
Télécharger la carte de visite (.vcf)

Mon compte

eZ Publish - © Territo - Inovagora